Le groupe d’imagerie médicale Léonard de Vinci est né de la fusion des cabinets de radiologie Eylau et MBBM.

Cette fusion a donnée naissance au cours de l’été 2010 au centre Cortambert  situé au 43 rue Cortambert dans le 16ème arrondissement de Paris.

Il regroupe sur un même site d’imagerie un Scanner équipé d'un logiciel de réduction de la dose de rayons X,  4 salles de Radiologie équipées pour l'interventionnel, un Ostéodensitomètre, un panoramique dentaire, 3 salles d’Echographie avec Interventionnel, un Système EOS permettant une étude en charge du rachis et des membres à doses réduites et un mammographe numérique pour les mammographies couplé à un échographe.



L’aménagement du « Centre Cortambert » a été spécialement conçu pour optimiser la place de l’Echographie, notamment interventionnelle, de la Radiologie interventionnelle et pour coupler sur place l’Arthrographie et le Scanner (Arthroscanner).

Le groupe d’imagerie Léonard de Vinci exerce également ses activités IRM et scanner dans les 8ème, 15ème, 16ème arrondissements de Paris, mais également à Neuilly et Levallois-Perret. Nous disposons également d'un accès à l' IRM 3 Tesla (IRM 3T).

Nos équipes sont depuis plus de 40 ans, pionnières en imagerie de l’appareil locomoteur : Arthroscanner, ArthroIRM, Infiltrations Radioguidées et Echoguidées, échographie musculosquelettique.

L’imagerie médicale Léonard de Vinci perpétue ainsi la spécialisation en pathologie musculosquelettique (pathologie liée au sport, à l’arthrose, aux rhumatismes inflammatoires...), fondée sur plus de quatre décennies de relations privilégiées avec les orthopédistes, rhumatologues, rééducateurs ,internistes, médecins généralistes ainsi qu'avec les kinésithérapeutes de Paris et de sa région.

A notre compétence originelle va s'ajouter maintenant celle de la radiologie viscérale grâce à l'arrivée de médecins spécialistes expérimentés en imagerie digestive, urologique, en mammographie, ainsi qu'en imagerie de l’infertilité et en Echo-doppler.



Les examens réalisés par notre équipe sont les suivants :

Scanner, IRM, Radiologie, Ostéodensitomètre, Echographie avec Interventionnel, Système EOS, Mammographe, Radiologie Interventionnelle, Arthroscanner, ArthroIRM, Infiltrations Radioguidées (infiltrations sous radio), infiltrations sous échographie (échoguidées), infiltrations sous scanner, Echographie Musculosquelettique (echographie de l'épaule, de la cheville, des tendons, des articulations et des muscles)

LE CENTRE

Centre CORTAMBERT
43 rue Cortambert - 75016 PARIS
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 20h
Le samedi, de 8h30 à 12h
01 47 04 44 20 - Fax : 01 45 20 73 64
secretariat@imagerie-medicale-vinci.fr

NOS RADIOLOGUES
Dr Gérard MORVAN
Dr Marc WYBIER
Dr Philippe MATHIEU
Dr Frédéric ZEITOUN
Dr Valérie VUILLEMIN
Dr Philippe BOSSARD
Dr Henri GUERINI
Dr Samuel MERRAN
Dr Frédéric PRÉAUX
Dr Fabrice THÉVENIN
Dr Alexandra RUBINI

LES EXAMENS

  • Scanner
    Le scanner, ou tomodensitomètre, est un appareil qui associe rayons X et détecteurs électroniques. La lecture informatique des données ainsi détectées permet d'obtenir une image en coupe des différentes parties du corps humain. 
  • L'imagerie par résonance magnétique - IRM
    L'imagerie par résonance magnétique (IRM) n’utilise pas les rayons X : elle associe le champ magnétique d’un aimant et des ondes de radiofréquence. La région du corps à étudier est placée dans le champ magnétique, puis elle est stimulée par une antenne adaptée, capable d’émettre des ondes radio et de recevoir en retour la réponse du corps à cette stimulation. Le signal récupéré est analysé par un ordinateur qui le traduit par des images en coupes. 
  • Echographie
    L’échographie utilise les ultrasons. Une même sonde émet des ultrasons au contact de la région à étudier et récupère l’écho que renvoient les tissus humains. Là encore, c’est l’ordinateur qui, à partir de ces échos récupérés, fabrique une image en coupe. 
  • EOS
    EOS est un système innovant. Bien qu’il utilise les rayons X, la dose d’irradiation est  dix fois plus faible qu’une radiographie équivalente, grâce à un procédé fondé sur les découvertes du prix Nobel de physique Georges Charpak. EOS permet d’étudier l’ensemble du squelette en position debout. Il est particulièrement recommandé pour la surveillance des scolioses de l’enfant.
  • L’arthro-scanner et l’arthro-IRM
    L’arthro-scanner et l’arthro-IRM couplent l’injection d’un produit de contraste dans une articulation (épaule, coude, poignet, hanche, genou, cheville)  et son étude détaillée en coupes fines par un scanner ou une IRM selon les problèmes posés.